Le coin du distributeur

Bien conserver les plants certifiés d'échalote

Dans l’intérêt de votre clientèle, vous venez d’acquérir du plant certifié d’échalote, pour son haut potentiel de récolte, mais aussi pour les garanties très strictes qu’il présente en pureté variétale et qualité sanitaire.
Afin que vous puissiez transmettre à votre clientèle des plants certifiés en excellent état, des règles simples existent pour maintenir la chaîne de la qualité.

En respectant ces règles, vous poursuivez le travail des techniciens qui ont produit et contrôlé ces plants.

Le plant certifié, un produit de haute technicité

Le plant certifié est :

  • récolté au stade optimum,
  • séché en douceur,
  • préparé avec toutes les précautions requises pour garder intact son potentiel de production.

C’est le fort potentiel de rendement permis par ce plant qui est à l’origine de sa renommée mondiale. Il s’agit d’un produit de haute technicité, utilisé par les professionnels de la culture. Il a nécessité, de la part des agriculteurs multiplicateurs et des techniciens de production, un suivi constant ainsi que des contrôles du Service Officiel de Contrôle et Certification (SOC) en culture et sur les lots.

Le plant certifié est reconnaissable à la vignette officielle bleue apposée sur l’emballage

Cependant, ces plants dits « aqueux » du fait de leur forte proportion en eau, sont sensibles aux variations de température et d’hygrométrie. Des problèmes de conservation apparaîtront rapidement en cas de non respect des règles exposées ci-après.

Une mauvaise conservation se traduit, soit par une germination précoce des bulbes, soit par un dessèchement et une perte de poids accélérée par rapport à la dessiccation « saine » liée à une activité respiratoire normale des bulbes.


Dès la réception, vérifiez la qualité des plants

A l’arrivée des plants, le responsable doit contrôler immédiatement l’état de la marchandise livrée et faire immédiatement, en cas de constatation de problèmes de qualité liés au transport, les réserves qui s’imposent (sur le bon de livraison) auprès du transporteur.

Il vérifie ensuite que la marchandise livrée est conforme aux documents, concernant notamment : la dénomination des variétés, le type de plant (les plants certifiés sont reconnaissables à la vignette officielle bleue apposée sur les emballages), les quantités et la qualité.

Les cas de non-conformité doivent être signalés au fournisseur dans les plus bref délais suivant la réception.



Les 7 règles pour une bonne conservation >>     ^ Haut de page

Retour à l'accueil